Les 20 ans de la Sainte Catherine / Les GERPLAN en actions

Vivent les vergers !

Verger  sur Ribeauvillé

Verger sur Ribeauvillé

Les vergers traditionnels hautes tiges structurent le paysage haut-rhinois et participent à sa diversité et à sa palette de couleurs. Ils font partie de notre patrimoine naturel et culturel.
Ces vergers ont des intérêts multiples

Outre la production de fruits, ils sont le lieu de vie d’espèces d’oiseaux telle que chouettes chevêche, moineaux friquet et tant d’autres que vous pouvez retrouver sur l’affiche « Trésor de nos vergers ». Ils sont aussi sources de pâturage et d’ombrage pour vaches et moutons et produisent en vieillissant un bois d’œuvre de qualité intéressant pour l’ébénisterie.

En 2015, on recensait dans le Haut-Rhin 4788 vergers traditionnels répartis sur une surface de 1491 ha.

Verger sur Saint-Hippolyte

A travers la démarche GERPLAN, ces vergers hautes tiges sont préservés, restaurés et de nouveaux sont également créés. La remise en état ainsi que la création de vergers hautes tiges permet de préserver et d’offrir des niches écologiques pour la faune et d’améliorer le cadre de vie des habitants. En effet, les vergers génèrent souvent des zones tampons entre habitations et champs cultivés et participent à la diversification du paysage.

Des arbres fruitiers pour nos vergers

Le Département en lien avec les structures intercommunales et les communes incite les habitants à renouer avec un savoir-faire traditionnel grâce à l’organisation de commandes groupées de fruitiers hautes tiges d’espèces locales et anciennes.

Plantation de fruitiers à Petit-Landau

Afin d’accompagner les habitants dans l’entretien des arbres, des sessions de formation à l’arboriculture familiale sont organisées pour tous publics, souvent sur des vergers pédagogiques, en partenariat avec les associations locales d’arboriculture.

Plantation d’un verger à Osenbach

Ainsi au moins 13665 arbres et 58084 arbustes ou petits fruits ont été plantés depuis 20 ans dans le cadre de la démarche GERPLAN.

A cela s’ajoutent les 46905 arbres fruitiers hautes tiges offerts aux Haut-Rhinois depuis 2000 par le Département via le jeu-concours de la Sainte-Catherine qui paraît chaque année dans le Haut-Rhin Mag. En 2020, en plus de ce concours, le Département a lancé un avis de recherche sur ces fruitiers distribués depuis 20 ans afin de voir ce qu’ils sont devenus. En participant, vous pouvez gagner un nichoir à mésange.

Partenaires de l’opération Vivent les vergers

Communes, structures intercommunales, fédération des arboriculteurs du Haut-Rhin, associations locales d’arboriculture, Haies vives d’Alsace, Ligue pour la Protection des Oiseaux