Dans l'actu / Les GERPLAN en actions

Du grain à moudre pour nos paysages

Du grain à moudre pour nos paysages
Dernière sortie de l’année dans le cadre des « Mercredis du Patrimoine » à la ferme de Sébastien Fuchs à Obersaasheim le 6 octobre 2021

Cette action s’inscrit dans le cadre des « Mercredis du patrimoine », organisés en partenariat avec l’ARIENA et la Collectivité européenne d’Alsace. Cette dernière des trois sorties consacrées au 20e anniversaire de la démarche GERPLAN, initialement prévue en 2020 mais reportée plusieurs fois à cause de la crise sanitaire, s’est déroulée le mercredi 6 octobre 2021.

Neuf enseignants se sont déplacés pour découvrir la ferme de Sébastien Fuchs à Obersaasheim.

Ils ont été accueillis par Sébastien, paysan boulanger en production biologique, Lisa Kauffert de l’ARIENA et Justine Chlecq de la Maison de la Nature du Vieux Canal.

Sébastien a expliqué son parcours professionnel et ses motivations, puisqu’il gère seul son exploitation, de la culture des céréales à la fabrication et commercialisation de pains, brioches, viennoiseries et kugelhopfs.

Le groupe a ensuite visité l’atelier de transformation des grains en farine et appris les secrets de leur triage et stockage. Sébastien cultive du blé, mais aussi de l’épeautre, du petit épeautre, du seigle, du blé khorasan (céréale d’origine égyptienne), sans oublier le sarrasin (qui n’est pas une céréale mais considéré comme telle).

 

Les participants ont eu droit à une démonstration du moulin. Remplacé depuis peu et fabriqué en France, ce moulin est capable de moudre plus ou moins finement les grains selon le type de céréales et l’utilisation souhaitée des farines.

 

 

 

 

 

 

Après la transformation des grains en farine intervient la fabrication du pain. L’atelier de panification jouxte celui de la transformation. Les différentes farines servent à la confection de produits diversifiés : pains, brioches, viennoiseries, etc. De quoi ravir les papilles des fins gourmets ! Tolérants ou intolérants ou gluten, chacun y trouve son compte.

 

 

 

 

 

 

 

Après la visite, les enseignants ont participé à un quiz préparé par Sébastien. Difficile de trouver quel grain correspond à quelle céréale ! Cependant, avec explications et observation des épis (poils ou sans poils, noirs ou dorés, petits ou grands brins), les variétés se différencient relativement bien.

Avant de clore cette après-midi riche en découvertes, Justine a présenté aux enseignants présents, plusieurs animations et outils pédagogiques disponibles sur les thématiques abordées durant la visite et les échanges, comme l’évolution du foncier parcellaire et des paysages, la préservation de la biodiversité, le lien direct entre ce que nous mangeons et notre cadre de vie…